Téléphonie d’entreprise : analogique ou IP ?

Le réseau analogique ou RTC et la téléphonie IP qui fonctionne par le biais d’internet, sont les deux catégories de téléphone d’entreprise fixe.

Le RTC

Le réseau téléphonique commuté plus connu sous l’acronyme RTC, s’agit de la typologie de téléphonie fixe la plus utilisée sur le territoire. Ce réseau établit le transfert de la voix via le principe de la commutation de circuits. L’appelant et l’appelé sont mis en relation à partir d’une liaison téléphonique qui leur sera exclusivement réservée pendant la durée de la communication. Cette technologie analogique équipe la plupart des entreprises mais elle est de plus en plus concurrencée par la téléphonie fixe VoIP.

Avantage :

  • Pas besoin d’avoir une connexion Internet
  • Très étendu
  • Nécessite une alimentation en courant faible (48 V continu)

Inconvénient :

  • Lignes physiques
  • Nécessité d’utilisation de matériels spécifiques
  • Bruit ; les équipements analogiques perturbent le signal transmis
  • L’orage ou un défaut d’antiparasitage produisent des crépitements sur la ligne
  • Limitation du débit

 

ToIP

La téléphonie sur IP ou l’acronyme ToIP est une technologie numérique qui s’est développée avec l’apparition d’Internet puisqu’elle utilise le protocole IP pour transformer le signal vocal en signal digital. La voix est donc transférée par paquets de données RTP (Real-time Transport Protocole) en temps réel. Cette transmission est effectuée par Internet ou par un réseau interne.

Avantage :

  • Communication gratuite et illimitée vers les téléphones fixes et portable en France
  • Tarifs avantageux
  • Aucuns câbles supplémentaires
  • Fonctionnalité avancées (renvoi d’appel, attente d’appel, identification de visiteur, CTI ou Couplage Téléphonie Informatique, clic to call, voicemail…)
  • Fonctionne même en cas de coupure Internet

Inconvénient :

  • Pas de possibilité de transmission par fax
  • Ne fonctionne pas durant une coupure électrique
  • Dépendant du service Internet
  • Vol de service, virus, spamming…

Les services complémentaires de la téléphonie IP

  • Standard unique au sein d’une organisation multi-sites
  • Accueil téléphonique et attente musicale personnalisable
  • Pré-décroché, serveur vocal, transfert, filtrage d’appel, voicemail …
  • Accès à votre numéro direct où que vous soyez dans l’entreprise
  • Convergence fixe mobile
  • CTI ou Couplage Téléphonie Informatique permet de mettre en place des applications reliant le centre d’appel au système informatique.
  • Télétravail, utilisation depuis un PC, clic to call, intégration dans vos applications informatiques.

 

Le dégroupage total

Les FAI ou fournisseurs d’accès Internet ont maintenant la possibilité de devenir des opérateurs téléphoniques grâce au dégroupage total. Le dégroupage total permet de rassembler l’ensemble des prestations dont vous avez besoin tel que l’abonnement téléphonique, l’accès Internet, la VoIP…

Le client peut donc confier l’intégralité de la gestion de sa ligne téléphonique à un concurrent de France Télécom.

 

A savoir

Le passage à l’IP représente un certain budget : remplacement des PABX existants, changement des postes téléphoniques, modification de l’architecture télécoms…. Ce coût  peut néanmoins être amorti grâce aux économies réalisées sur les communications.

Installer des passerelles IP permet de profiter des mêmes avantages sur le prix des communications sans modifier l’équipement déjà en place. Cette solution répond à un besoin d’économie rapide.

Téléphonie d’entreprise : analogique ou IP ?